Trouvez la bonne plaque vitrocéramique pour votre cuisine
plaque-vitrocéramique-1.jpgplaque-vitrocéramique-2.jpgplaque-vitrocéramique-3.jpgplaque-vitrocéramique-4.jpgplaque-vitrocéramique-5.jpg

Plaque vitrocéramique et cuisinière vitrocéramique

Plaque vitrocéramique

La plaque vitrocéramique, table de cuisson constituée de plaques qui fonctionnent à l’aide d’un organe de chauffe est un outil très apprécié par grand nombre de ménages modernes. Plus connue grâce à ses qualités, elle fait rêver et améliore le quotidien en permettant de faire une cuisine améliorée avec un outil très simple. À tout moment de la journée, elle permet de se concocter des petits plats en un temps record. Une plaque vitrocéramique est une table de cuisson constituée de plaques sous lesquelles se trouvent des foyers de chauffage et faite d’un matériau à la fois résistant, esthétique et délicat, la vitrocéramique (un mélange de verre et de céramique). Elle ressemble d’ailleurs aux plaques à induction. Associée à une cuisinière ou du moins un four, on obtient ainsi une cuisinière vitrocéramique. La plaque en vitrocéramique est formée de 2 types de foyers : les radiants qui chauffent par rayonnements et les halogènes qui chauffent quant à elles, par impulsions successives, mais sont plus puissantes. Les plaques ou les cuisinières vitrocéramiques peuvent fonctionner à l’électricité ou au gaz.

Fonctionnement des plaques en vitrocéramique

cuisinière vitrocéramiqueLa plaque fonctionne à l’aide d’organes producteurs de chaleur qui sont placés sous le plan de cuisson. Ceux-ci diffusent de la chaleur qui se transmet de la plaque aux aliments par rayonnements infrarouges. Il existe différents modes de production de la chaleur : par corps de chauffe, par lames pour les foyers halogènes, mixte c’est-à-dire corps de chauffe plus lames et par induction pour les plaques à induction. Cette plaque est conçue pour ne pas avoir une température excédant les 750°C, c’est pourquoi elle est équipée d’un thermostat réglé à 600 °C. lors de l’enclenchement de la plaque une lumière rouge s’allume, à partir de ce moment il sera possible de régler la température en modifiant la durée de fonctionnement du corps de chauffe.

Entretien d’une plaque en vitrocéramique

Il vaut mieux éviter de laisser la plaque vitrocéramique sale, car cela entraînerait la solidification des graisses et rendrait le nettoyage difficile. Toujours attendre que la plaque soit totalement froide avant de commencer le nettoyage.  De plus, pour assurer une sécurité optimale aux occupants de la maison, notamment les enfants, il est possible de fabriquer un cadre pour la plaque vitrocéramique. Quelques conseils pour mieux choisir sa plaque vitrocéramique : tenir compte de la matière, du mode de nettoyage, de la taille, en fonction de ses besoins personnels et de l’espace disponible. La plupart des marques offrent des produits adaptés aux besoins de tout le monde et l’avantage des marques connues c’est qu’elles garantissent fiabilité et qualité, à l’instar de la plaque vitrocéramique Scholtes.

plaque vitrocéramiqueGrâce à leurs foyers qui peuvent être tantôt radiants tantôt halogènes, elles permettent une cuisson rapide des aliments. Elles sont très efficaces pour saisir les aliments ou les viandes en quelques minutes. La plaque vitrocéramique est également équipée d’un système de sécurité pour éviter les débordements et détecter les surchauffes. De même, ce système de sécurité peut signaler lorsqu’une plaque n’est plus chaude. L’entretien d’une plaque en céramique est facile et se fait à l’aide d’une éponge et d’un produit approprié pour cette surface. Peu onéreux, le prix moyen d’une plaque varie entre 200 euros et 700 euros selon les marques. Leurs prix reste très abordables et permet à de nombreux foyers, peu importe leur revenu de s’équiper d’une plaque en vitrocéramique.

Cependant, après l’avoir utilisée, il faudra faire attention à ne pas y oublier un plat même si la plaque vitrocéramique est éteinte parce qu’elle se refroidit lentement et donc, reste chaude. Il est important de lui trouver un bon emplacement ou un cadre de sécurité pour éviter de se brûler soit par maladresse soit en jouant (concernant les enfants). Une plaque en vitrocéramique consomme bien plus d’électricité qu’une plaque quelconque et cela est dû au procédé de chauffe des foyers radiants ou halogènes qui demandent beaucoup plus d’énergie pour faire fonctionner une plaque vitrocéramique.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment