Comment choisir une plaque vitrocéramique ?

Il existe plusieurs types de dispositif de cuisson : la table de cuisson mixte, la table de cuisson électrique, la table de cuisson gaz, la table de cuisson induction et la plaque de cuisson vitrocéramique. Dans ce guide d’achat nous allons nous intéresser plus particulièrement aux plaques vitrocéramiques. Comment bien choisir votre plaque vitrocéramique ?

Qu’est-ce que le guide d’achat va m’apporter ?

Il existe plusieurs types de plaques vitrocéramique de différentes tailles avec un nombre de foyer différents. On peut facilement s’y perdre quand on ne s’y connait pas vraiment.

Ce guide va vous permettre de choisir la plaque vitrocéramique qui corresponds le plus à vos besoins.

Grâce à nos tableaux comparatifs et nos fiches détaillés sur chacun des produits. Pour élaborer ce guide nous avons recoupés plusieurs informations provenant de blog ou de vidéos spécialiséS dans le bricolage ou la cuisine.

Vous demandez surement pourquoi choisir une plaque vitrocéramique au lieu d’une gazinière classique ?

Ici nous détaillerons les différents produits et marques ainsi que leurs avantages, caractéristiques mais aussi leurs inconvénients.

Vous trouverez également les réponses aux questions les plus fréquemment posées comme : l’entretien, comment l’installer dans votre cuisine…etc. Pour ceux qui ne sont pas l’aise avec la lecture nous proposerons aussi des vidéos pour illustrer notre propos.

Pourquoi en acheter ?

Les plaques vitrocéramique sont souvent acheter lors d’un emménagement dans un nouveau lieu d’habitation. En effet certains logements se louent ou s’achètent non meublés. La plaque vitrocéramique est donc le premier élément avec le frigo pour pouvoir utiliser votre nouvelle cuisine. Il est difficile de vivre dans votre nouvel habitat sans cuisiner. Et sans ces plaques cuisiner même les plats les basiques (aptes, riz, œuf) peut s’avérer très compliqué.

La seconde raison est le renouvellement des plaques bien que celles-ci, si vous choisissez les bonnes marques, sont souvent assez résistantes à l’usure.

A qui cela s’adresse ?

La plaque vitrocéramique s’adresse à n’importe qui sauf aux enfants bien sûr. Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel du bricolage pour en installer une ou en acheter. Avec ce guide d’achat vous avez suffisamment d’informations pour choisir la meilleure plaque qui corresponds à vos besoins. Que vous soyez en couple, célibataire, jeune ou âgée tout le monde est susceptible d’acheter une plaque vitrocéramique au moins une fois dans sa vie.

Même si les statistiques nous prouvent que ce sont souvent les jeunes en couple de plus de 30 ans qui en achètent le plus.

Comme nous le disions plus haut cet acte d’achat est souvent lié à un changement de logement que ce soit pour déménagement ou un aménagement (si vous décidez de refaire entièrement votre cuisine).

Définition

Wikipédia défini la plaque vitrocéramique (créé en 1974 par Scholtess) comme une table de cuisson constituée d’une plaque vitrocéramique à proprement parler et d’un élément de chauffage placé sous cette plaque.

Les avantages

Les plaques vitrocéramiques chauffent relativement vite, mais bien plus vite que des plaques électriques. Les indicateurs de chaleur qui indiquent lorsqu’une plaque n’est plus chaude, ainsi que les différents systèmes de sécurité (anti-débordement, surchauffe). Les plaques équipées d’un ou plusieurs foyers halogènes, qui chauffent vite et permettent de “saisir”. Un nettoyage facile avec une simple éponge et un produit adapté à cette surface.

Les facteurs de choix : foyer vitrocéramique

L’on peut faire le choix d’une cuisine vitrocéramique en fonction de plusieurs raisons.

Les plaques pour les petites cuisines

En premier ressort, l’on peut opter un réchaud pour les petites cuisines ou les usages d’appoint. Vous allez pouvoir vous en servir à votre guise lorsque c’est nécessaire, puis le ranger facilement lorsque vous ne l’utilisez plus. Par exemple, nous vous suggérons le plaque Kitchen Chef –HP120-T10.

Les plaques mobiles

En deuxième ressort, nous pouvons porter le choix sur la plaque qui est transportable et pas chère. C’est-à-dire très pratique pour toutes les personnes qui ont un petit logement et peu de place à consacrer à la cuisine (studio par exemple). La plaque Klarstein Captain Cook² est appropriée pour ce type de contrainte.

Les plaques pour grandes cuisines

En troisième ressort, si vous voulez une cuisine fixe ou définitive, il faut choisir celle adaptée pour les grandes cuisines, les familles nombreuses ou les amateurs d’« Un diner presque parfait » qui aiment inviter des amis à venir diner chez eux. L’Arebos 4 Foyer Autonome est la table approprié pour ce type de préoccupation.

En outre le choix de la plaque vitrocéramique peut dépendre du mode de plaque qui a des fonctionnalités précises.

Le foyer radiant

Le modèle vitrocéramique à foyer radiant convient parfaitement pour les plats mijotés. Le foyer présente l’avantage de rester très stable pour la cuisson. Cette plaque convient aussi bien pour mijoter que pour une cuisson vive. Le foyer radiant est économique.

Le foyer homogène

Le modèle vitrocéramique à foyer homogène est très performant pour faire bouillir de l’eau, pour préparer des fritures. Idéal pour les personnes pressées, sa montée en température est extrêmement rapide, sa durée de fonctionnement est un peu plus courte que celle du foyer radiant. Ce concept est parfait pour saisir et faire dorer des aliments mais plus énergivore que le foyer radiant.

Les deux foyers combinés

Enfin si l’on hésite dans son choix, on trouve aussi maintenant des modèles qui proposent les deux foyers combinés. Ils sont pratiques, mais nécessitent un certain investissement dans l’achat.


Comment installer une plaque vitrocéramique ?

Même si son utilisation est parfois très aisée pour de nombreuses personnes, l’installation d’une plaque vitrocéramique, qu’elle soit encastrable ou à poser, nécessite des précautions importante tant pour votre sécurité intérieur que pour l’environnement. Nous verrons ensemble quelle pratique considérer pour la pose de votre nouvelle table vitrocéramique.

Sécurisez l’installation de votre plaque

Tout d’abord, vérifiez l’installation électrique existante dans votre maison. Elle doit être aux normes, dans le cas contraire, l’installation, le raccordement électrique, la mise en service et la maintenance de votre appareil doivent être effectuée par un professionnel. Car, la puissance de cet appareil, va de de 1200 W pour les plaques à 1 seul diamètre à 2100 W/2100W pour les à 2 diamètres, ce qui est assez énorme et devait nécessiter un raccordement électrique de grande qualité.

La pose de la table de cuisson

Pour votre propre sécurité, veuillez à ne pas poser votre table de cuisson entre 2 meubles, à proximité de la porte ou sous les fenêtres de votre cuisine, qui en s’ouvrant risquent de renverser les ustensiles brûlants. Car la chaleur dégagée par cet appareil peut aller jusqu’à 500°C. D’où l’importance de suffisamment éloigner votre matériel électroménager et de vos meubles pour éviter la surchauffe ou autre incendie.

Autre paramètre très important à tenir en compte lors de l’installation de cette table, c’est de respecter une distance de 10 cm environ avec les parois et les meubles alentours. Les spécialistes conseillent généralement de rajouter une plaque de séparation entre l’appareil et les éléments voisins. Au besoin pour ne pas vous embêter à mesurer cette distance à chaque déplacement de l’appareil, vous pouvez définir des indicateurs sur le support qui va l’accueillir très régulièrement. Vous pouvez donc, percer un trou de 10 mm de diamètre aux quatre coins du tracé afin d’introduire la lame de votre scie sauteuse. Sciez lentement d’un trou à l’autre en vous arrêtant bien dans les angles. Pensez à maintenir la chute en fin de coupe pour éviter d’éclater les bords du plan.

L’étanchéité de la plaque

Parfois par négligence, certaines personnes ne font pas attention à l’étanchéité de la plaque. Elle doit être en effet la plus optimale possible. Pour ce faire, servez-vous d’une colle de jointure qui est toujours livrée avec le foyer. Cette colle assure l’étanchéité de la plaque, et permet d’éviter une quelconque infiltration d’humidité. En cas de négligence, vous risquerez endommager la plaque de cuisson, empêchant son fonctionnement, et de créer un accident domestique. Si vous l’installez vous-même, assurez-vous de bien disposer la jointure pour éviter tout incident.

Pour conclure, voici quelques conseils assez importants :

  • Branchez toujours votre appareil sur une prise reliée à la terre. N’utilisez ni rallonge, ni prise multiple.
  • Qu’elle soit électrique, à gaz ou mixte, le travail d’encastrement est le même. Mais suivez bien les indications de la notice, pour avoir plus d’idée sur l’emplacement et les raccordements. Ces consignes reprennent les spécifications de la norme EN 30.1.1 régissant ce type d’installation.
  • Pour votre sécurité ou pour un travail soigné, nous vous recommandons de faire appel à un technicien pour la installer votre plaque de cuisson vitrocéramique.

Comment nettoyer plaque vitrocéramique ?

Si les Français l’aiment pour sa facilité, elle est cependant très fragile et sensibles aux rayures, son entretien demande un soin particulier. Nous vous proposons quelques astuces assez simples tout en sachant que, vos meilleurs alliés pour l’entretien courant seront l’éponge non abrasive et le chiffon microfibres mais en cas de taches incrustées d’autres produits non agressifs vous seront utiles.

Ne pas attendre ou remettre à demain

Ce type d’appareillage demande une grande attention. Ainsi, pour garantir sa longévité, pensez à essuyer chaque tache avant qu’elle ne sèche. Plus clairement, avant votre cuisson, n’attendez pas le jour d’après pour penser au nettoyage. Attendez que la plaque tiédisse un peu pour ne pas vous brûler, au moyen d’un chiffon microfibres, essuyez-la avec une éponge humide.

Les incrustés alors ?

Ce type d’appareillage offre l’avantage de posséder un grattoir spécial vitrocéramique ou d’une spatule en bois. Surtout n’utilisez pas d’éponge abrasive au risque de rayer la plaque en vitrocéramique et de réduire la durée de vie de votre appareil. Et comment l’utiliser, nous en parlons.

Le grattoir spécial vitrocéramique

Avec ce grattoir spécial vitrocéramique, grattez délicatement les traces incrustées. Toujours se mettre à l’idée que même cet exercice, comme la première doit se faire sur plaque à basse chaleur. Ensuite rincez à l’eau claire et avec un chiffon microfibres, essuyez.

Le bon vieux liquide vaisselle, toujours efficace.

D’autres solutions existent comme le liquide vaisselle. Dans ce cas, imbibez simplement une éponge non abrasive, ensuite humidifiez bien les taches et laissez ramollir. Frottez les taches avec l’éponge. Rincez à l’eau claire. Séchez avec un chiffon microfibres.

Parmi les autres astuces pour vous aider à nettoyer votre foyer, il y a la pierre blanche ou pierre d’argile. Pour ce faire, Humidifiez l’éponge avec de l’eau froide, ensuite appliquez-la sur la pierre blanche et frottez la plaque. Rincez ensuite avec une éponge imbibée d’eau claire. A l’aide d’une éponge à microfibres nettoyez-là.

Il existe aussi un  produit spécial vitrocéramique, qui se fait vaporiser sur les taches. Laissez le produit agir quelques minutes, ensuite frottez avec l’éponge. Rincez abondamment à l’eau claire et Séchez avec un chiffon microfibres.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Notez surtout que, pour garantir la longévité de votre appareil, l’une des pratiques à mettre en jeu c’est sa protection ! Par exemple si, vous ne vous servez pas de vos plaques comme plan de travail pour poser des objets, il y a de fortes chances que cet appareil ne mette pas longtemps.


Faut-il des accessoires ?

En dehors de l’entretien, il n ‘existe pas d’accessoire à acheter. Une boîte à outil fera largement l’affaire pour l’installation.

En ce qui concerne les produits ménager ils sont facilement trouvables dans n’importe quelle grande surface.

Un simple chiffon et des produits comme VITROCLEN ou encore CIF suffise amplement à l’entretien de vos plaques.